La Voie du Canal Saint-Martory en question

Publié le par Collectif PDU

Le Collectif PDU et ses membres interrogent les candidats

Pour soulager l'Ouest et le Sud-Ouest de l'agglomération de plus en plus asphyxiés par les voitures, de nouvelles voies express sont prévues avec des bus en site propre comme alibi.
Nous pensons que tels projets ne résoudront pas les problèmes car ils seront un véritable appel d'air aux voitures qui seront toujours plus nombreuses. Ces voies contriburont en plus à créer de nouvelles fractures urbaines et zones de relégation.
Comme nous le propsons dans notre
Projet 2008, nous pensons qu'un développement plus harmonieux et durable de ce secteur est possible (fort développement des transports en commun autour de vrais boulevards urbain multimodaux, trame verte complémentaire).
C'est pourquoi, sous l'impulsion de certaines associations membres du Collectif PDU (Association Cugnaux Nord Marginalisé, Association de St Simon Portet, Association  Objectif Seysses, Association Défense de Hautpoul), nous avons décidé d'interroger les candidats à partir d'un document de synthèse (4 pages) regroupant notre analyse et nos propositions.

Lire la fiche



Les réponses des candidats

Les réponses des candidats seront mises en lignes au fur-et-à mesure de leur réception.

Commune

Candidat

Projet actuel

Réponse

Programme

Cugnaux

RIPOCHE

GUERIN

ANJOULAT

 

Pas de réponse

Pas de réponse

Pas de réponse

 

Tournefeuille

RAYNAL

BEISSEL

 

Pas de réponse

Pas de réponse

 


---------------------------------------------


Petit résumé
 

L'Ouest et le Sud-Ouest au bord de l'asphyxie

Au contact de l’agglomération, le trafic essaie de se répartir entre les voies existantes (RD632, RD50, RD23, RD15 principalement) pour pénétrer ou sortir de Toulouse, mais sans grand succès.
En effet, ces voies supportent difficilement les quelques 20 000 véhicules qui les empruntent chaque jour.
Ceci a pour résultat des congestions très importantes sur les communes des première et deuxième couronnes (Tournefeuille, Plaisance, Cugnaux, Villeneuve-Tolosane) ou certains quartiers périphériques de Toulouse comme Saint-Simon.
Si rien n'est fait, la situation actuelle, déjà très pénible pour les habitants du secteur, ne pourra que continuer à se dégrader.

undefined




Un projet dévoyé et inadapté

Le PDU de 2001 prévoyait un "boulevard urbain multimodal" reliant les communes du Sud-Ouest de Toulouse (Cugnaux - Villeneuve-Tolosane - Frouzins - Seysses) au métro.

Or ce projet a connu des évolutions notables puisque le projet actuel, porté par le Conseil général, apparaît surtout comme le premier maillon d'un ensemble de voies express visant à soulager les voies existantes perpétuellement saturées dans tout le Sud-Ouest et l'Ouest de l'agglomération.
On est, en effet, loin du "boulevard urbain multimodal" avec la première phase de la VCSM puisque c'est une 2 x 2 voies express qui est prévue à terme avec un bus en site propre isolé qui sert d'alibi.

undefined

undefined

 

Ce projet nous semble complètement inadapté.
En effet, en créant de nouvelles voies express, on ne va pas résoudre les problèmes de déplacements du secteur puisque cela sera un véritable appel d'air pour les voitures.
Ces nouvelles voies vont aussi être de véritables fractures urbaines entre des quartiers aujourd'hui proches.
Enfin, on ne peut que craindre que les futures zones constructibles autour de ces axes ne deviennent de prochaines zones de relégation.

undefined

 
 
Propositions pour un dévelopement plus harmonieux et durable 
 

Nous pensons qu'une amélioration de la situation ne peut passer que par une offre d'alternatives à la voiture individuelle.
Ceci passe, notamment, par un fort développement des transports en commun, tant pour le maillage (lignes structurantes et lignes de proximité) que pour la qualité de service (meilleures fréquences, plages horaires élargies, intermodalité, etc.) afin de les rendre plus attractifs.

Cela se traduirait par l'aménagement 
de lignes structurantes, radiales et transversales, sur les voies existantes (tramway ou bus en site propre).
Si les projets de VCSM et de RD 924 voyaient le jour, ce serait sous la forme de vrais boulevards urbains connectés au tissu existant.
Une trame verte contribuera également à la structuration de l'ensemble du secteur.

undefined

 

Lire la fiche

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Latdiagonal 18/02/2008 23:58

Vouloir des transports en commun pour le secteur, c'est une revendication naturelle, vouloir abolir absolument les véhicules individuels alors que de nouvelles technologies d'engins non polluants se profilent, c'est un manque de prospective .Vouloir tout concilier sur la D632,arbres d'alignement, desserte locale, transports en commun en site propre Tram ou autres, cela ressemble à la recherche de la quadrature du cercle .Il faut arrêter de faire des propositions techniquement irréalistes .L'avenir du secteur, c'est le prolongement du Métro Val vers Tournefeuille avec ensuite des navettes pour relier tout les secteurs . Idem à partir des lignes C et D avec des parkings d’échanges .La voie du Canal de Saint Martory est une nécessité, l'on ne peut s'appuyer sur une voirie de gabarit rural pour la desserte de secteurs fortement urbanisés avec des dizaines de milliers d'habitants .